Les algorithmes décryptés – Aurélie Jean

Docteure en science, entrepreneure et experte en biomécanique numérique, Aurélie Jean décrypte, tout en pédagogie, les algorithmes dans son ouvrage “De l’autre côté de la Machine”

Algorithmes : elle nous ouvre les portes du futur
“Je veux être pour les autres jeunes filles ce rôle modèle féminin auquel je n’ai pas eu la chance d’être exposée durant mon parcours.” Et le parcours d’Aurélie Jean a de quoi inspirer : ENS Cachan, École des Mines, Université d’État de Pennsylvanie et le célèbre MIT. Classée parmi les 40 Françaises qui comptent en 2019, la docteure en science, entrepreneure et experte en biomécanique numérique souhaite promouvoir les sciences auprès de tous. Experte en codage, elle décrypte, tout en pédagogie, les algorithmes dans son ouvrage “De l’autre côté de la Machine”.

Source : 28 Minutes – Les algorithmes décryptés / Les élections présidentielles en Algérie (09/12/2019) | ARTE

Les algorithmes sont-ils totalitaires ?

Leur utilité n’est plus à démontrer. Pourtant, les algorithmes de recommandation, omniprésents lorsque nous sommes sur internet, restreignent la diversité des informations que nous recevons et influencent nos choix. Notation, likes, classement, bienvenue dans l’effet bulle.

Au secours, mon patron est un algorithme

Un livreur travaillant pour l\'application de livraison de repas Uber Eats à Toulon (Var), le 21 juillet 2019. 

Un repas livré en un clic, des amis à portée d’écran, des robots au service de l’Homme : des sociétés comme Google, Facebook et Uber ont révolutionné le quotidien de chacun. Mais ce monde merveilleux de la «tech5» cache une réalité beaucoup moins reluisante. Pour faire tourner leurs applications, ces géants de l’économie numérique emploient une armée de petites mains invisibles. Des travailleurs jetables, sous-payés, sans contrat de travail et sans protection sociale. Sandrine Rigaud est partie à la renconotre de ces forçats du clic, qui partout dans le monde, pour quelques cents la tâche, nourrissent les systèmes d’intelligence artificielle. Comment les rois de la «foodtech» poussent-ils leurs livreurs à bosser toujours plus vite, quitte à se mettre en danger ? Gros plan également sur les modérateurs de contenu.

Sommaire

  • Des bonus, même les soirs de tempête

  • Frank, mort à 19 ans pendant une livraison

  • La précarité derrière l’intelligence artificielle

  • Modérer Facebook, un travail qui reste secret

Pour voir le documentaire

Qu’est-ce que le digital labor ?: Les enjeux de la production de valeur sur Internet et la qualification des usages numériques ordinaires comme travail. (Etudes & controverses)

États-Unis : une rédaction sans journaliste, est-ce possible ?

Un site web journalistique qui produit du contenu sans journaliste, est-ce possible ? C’est le défi d’Alexandre Elkrief, entrepreneur à San Francisco et créateur de Knowhere News. “Notre but à long terme est de devenir le plus gros employeur de journalistes du monde”, dit-il. Mais il faut avant trouver un modèle économique viable, basé ici sur les robots.

Source : États-Unis : une rédaction sans journaliste, est-ce possible ?

VIDEO. Obama insulte Trump, le pape fait de la magie… “Complément d’enquête” explique les “deep fakes”

Barack Obama a tenu, à l’égard de l’actuel président des Etats-Unis, des propos insultants, un enregistrement vidéo en fait foi. Sauf que… c’est un “fake” – et même un “deep fake”. Explications dans cet extrait de “Complément d’enquête”.

“Nous entrons dans une ère où nos ennemis peuvent faire croire que n’importe qui dit n’importe quoi à n’importe quel moment, prévient Barack Obama à l’image. Même des choses qui n’ont jamais été dites. Par exemple, moi, je peux vous dire : ‘Le président Trump est une sombre merde !’…” Sauf que ces mots, l’ancien président des Etats-Unis ne les a pas prononcés. Ils ont été mis dans sa bouche par le site d’information BuzzFeed, avec le concours de l’acteur américain Jordan Peele. Cette vidéo aussitôt devenue virale sur Internet avait pour but d’illustrer un phénomène nouveau et inquiétant : les “deep fakes”, ou falsifications de l’image high-tech.

Source : VIDEO. Obama insulte Trump, le pape fait de la magie… “Complément d’enquête” explique les “deep fakes”

 Révolution Travail : Le Digital Labor

Avec la révolution numérique de nouveaux métiers ont vu le jour, celui de cliqueurs par exemple. Ils sont estimés à plus de 100 millions dans le monde surtout dans les pays émergents. Ils fournissent un micro-travail essentiel, puisque ces prolétaires du numérique apprennent aux intelligences artificielles à reconnaitre une image ou une musique. Ces microtâcherons œuvrent dans des fermes à clic ou sur des plateformes telle quʹAmazon Mechanical Turk.
Nous aussi, nous travaillons – presque à notre insu – lorsque nous naviguons sur le net et les réseaux sociaux. Nous aussi nous produisons de la valeur, des données, ce big data, pilier de lʹéconomie numérique….

Source : Révolution Travail 1/5: Le Digital Labor – Radio – Play RTS

Qu’est-ce que le digital labor ?: Les enjeux de la production de valeur sur Internet et la qualification des usages numériques ordinaires comme travail. (Etudes & controverses)

VIDEO. Le journaliste était… un robot

Articles écrits par des robots, “fake news”, “deep fakes”… Quel impact les nouvelles technologies ont-elles sur l’information ? “Complément d’enquête” sur le journalisme à l’heure de l’intelligence artificielle.

Le journal télévisé sera-t-il un jour présenté par des machines ? Cette idée fait son chemin aux Etats-Unis. Reportage au très sérieux Washington Post où depuis deux ans, une intelligence artificielle baptisée “Heliograf” écrit toute seule des articles. Gain de temps, économies… mais est-ce vraiment un progrès pour l’information ?

Source : VIDEO. Le journaliste était… un robot

La police des algorithmes – Comment prévenir les crimes

Le secteur de la sécurité recourt de plus en plus à l’informatique. À l’université des sciences appliquées Bonn-Rhein-Sieg, visite d’un labo spécialisé dans la biométrie, où des chercheurs travaillent sur de nouveaux systèmes d’identification par caméra. La prévention du crime se fera-t-elle à l’avenir grâce à des logiciels basés sur des algorithmes ?


Source : Xenius – La police des algorithmes – Comment prévenir les crimes | ARTE

“L’algorithme n’est pas le mal”

Jean-Pierre Mignard publie “L’empire des données” aux éditions Don Quichotte. L’ avocat et membre du comité consultatif national d’éthique, qui estime que “l’algorithme n’est pas le mal” introduit la notion de ‘Coup data’ ( contre ‘coup d’état’) :

“Mark Zuckeberg ferait bien de faire attention (…) s’il veut qu’à terme Facebook demeure, il ferait bien de se soumettre au règlement général de protection des données”

Jean-Pierre Mignard confie qu’il n’utilise pas Telegram, système de messagerie dont le gouvernement russe veut empêcher le cryptage de données, mais estime “qu’il faut soutenir la démocratie et la société civile russe.”

 

Jean-Pierre Mignard, avocat et membre du comité consultatif national d’éthique

Source : Jean-Pierre Mignard : “L’algorithme n’est pas le mal”

L’Empire des données – Essai sur la société, les algorithmes et la loi

Adrien Basdevant

“Les machines ne peuvents pas se débarrasser du travail humain “

Les fermes à clics :

 Ce sont des ouvriers du clic qui ne font que des remontées de classements de certains contenus (pas forcément complotistes) et multiplient des « like ». Parfois des fermes à clics existent aussi dans des foyers chez certains particuliers. Antonio Casilli.

Source : Spéciale Nuits des Idées – Les humains vont-ils remplacer les robots ?

En attendant les robots, Antonio a. Casilli