Dopamine (8/8) – Twitter

Tu ne rates aucun tweet et tu checkes ton smartphone constamment ? C’est irrésistible et tu fais tout pour ne rater aucune info. C’est normal car l’appli est basée sur un mécanisme essentiel et primitif de ton cerveau, l’ANXIÉTÉ qui se manifeste par la peur de passer à côté de ce qui se passe online, te poussant à rester continuellement connecté.

Source : Dopamine (8/8) – Twitter | ARTE

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Pour en savoir plus


Les Metiers du Web

Dopamine (7/8) – Uber

Ça y est ! Tu t’es enfin décidé(e) à devenir chauffeur Uber. Tu penses être libre et indépendant(e) mais c’est plus compliqué. L’appli va tout faire pour te donner des ordres sans que tu t’en aperçoives en utilisant la technique du NUDGE, des petits coups de coude pour te pousser vers ce qu’Uber considère comme une meilleure décision pour toi… ou pour ses actionnaires !

Source : Dopamine (7/8) – Uber | ARTE

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Pour en savoir plus


Les Metiers du Web

Dopamine (6/8) – Snapchat

Snapchat est super fun et tu ne peux pas t’emêcher de checker les derniers filtres pour envoyer des snaps à tes amis. c’est normal, car l’appli est basée sur le DON, une interaction universelle, ayant un caractère obligatoire. Ainsi tu te sens toujours obligé(e) de répondre par un contre-don, envoyant des snaps à tes amis, même si tu n’as rien à dire.

Source : Dopamine (6/8) – Snapchat | ARTE

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Dopamine (5/8) – YouTube

Tu passes tes nuits sur Youtube. L’appli te propose sans cesse des vidéos toujours plus excitantes et tu ne peux pas t’arrêter. C’est normal car l’algorithme de recommandation te concocte une sélection irrésistible grâce au DEEP LEARNING, qui va amplifier automatiquement des vidéos qui divisent, sont sensationnelles, voire même conspirationnistes.

 

Source : Dopamine (5/8) – YouTube | ARTE

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Pour en savoir plus


Les Metiers du Web

Dopamine (4/8) – Instagram

Instagram est irrésistible ! Tu ne peux pas te retenir de checker ton fil d’actualités et c’est normal car l’appli est basée sur la comparaison sociale, un processus automatique et inconscient qui fait que quand tu consultes Instagram, d’un côté tu rejettes des comportements et de l’autre tu imites inconsciemment des comportements, te poussant dans les bras des influenceurs.

Source : Dopamine (4/8) – Instagram | ARTE

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Pour en savoir plus


Les Metiers du Web

Dopamine (3/8) – Candy Crush

Tu adores Candy Crush, tu te sens super fort(e) et ça te fait trop plaisir. C’est normal, car l’appli est basée sur la technique de l’ILLUSION DE LA COMPÉTENCE, où chaque action produit un compliment visuel ou sonore. Ce n’est pas juste pour flatter ton ego, car cela active mécaniquement une zone précise de ton cerveau, le striatum, qui fait partie du système dopaminergique.

Source : Dopamine (3/8) – Candy Crush | ARTE

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Pour en savoir plus


Les Metiers du Web

Dopamine (2/8) – Facebook

Facebook est addictif ! Tu passes ton temps à liker le contenu de tes amis et c’est normal, car l’appli est basée sur la validation sociale, un processus inconscient qui fait que tu aimes ceux qui t’aiment, et en retour, tu se sens obligé de “liker” leur contenu, créant une boucle sans fin et te poussant à fournir gratuitement toutes tes données personnelles.

Source : Dopamine (2/8) – Facebook | ARTE

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Pour en savoir plus


Les Metiers du Web

Dopamine (1/8) – Tinder

Tu passes des heures à swiper et tu n’arrives pas à t’arrêter. C’est normal car l’appli est basée sur la RÉCOMPENSE ALÉATOIRE. Comme dans une machine à sous, chaque fois que tu swipes, apparait un profil que tu aimes, ou pas, activant automatiquement la sécrétion de dopamine et te poussant à swiper encore et toujours.

Source : Dopamine (1/8) – Tinder | ARTE

Pour en savoir plus


Les Metiers du Web

Géopolitique des réseaux sociaux

Le dessous des cartesGéopolitique des réseaux sociaux Émission du 02/10/2021 L’ingérence des Gafam dans la dernière campagne électorale a marqué un tournant dans l’histoire des réseaux sociaux, soulignant en quoi ces derniers jouaient désormais un rôle politique. Ce numéro du “Dessous des cartes” analyse les usages et les règlementations des réseaux sociaux en Chine, aux États-Unis et en Europe. Évincé des grands réseaux sociaux depuis l’assaut meurtrier du Capitole en janvier 2021 – au cours duquel

Source : Le dessous des cartes – Géopolitique des réseaux sociaux – Regarder l’émission complète | ARTE

Documentaire : “Derrière nos écrans de fumée”, un réquisitoire contre « l’algorithmisation » de nos vies

Derrière nos écrans de fumée (The Social Dilemma) , (documentaire sorti sur Netflix le 9 septembre, met en garde contre les dérives de ces algorithmes qui cherchent, avec chaque jour un peu plus d’efficacité, à nous maintenir « engagés » sur Facebook, YouTube, Instagram ou Twitter. Polarisation des débats, bulles de filtres qui nous mettent uniquement en relation avec des gens qui pensent comme nous, addiction, prime à la désinformation, dépression, le documentaire balaye largement les problèmes causés, plus ou moins directement, par « l’algorithmisation » croissante de nos vies.

Les données collectées ne posent pas de problème

Nous brandissons souvent le spectre des données, ces données personnelles que toutes collectent auprès de ces entreprises pour les vendre à un prix plus élevé. Derrière nos écrans de fumée pousse l’analyse beaucoup plus loin. Le problème n’est pas seulement les données, mais le comportement de l’utilisateur. Il est rappelé que si nous ne payons pas pour un produit, alors, c’est que nous sommes le produit. Et si nous constatons une «dérive» de l’usage sur quelques années, c’est parce que cela fait partie intégrante des stratégies de ces entreprises.

Hypocrisie du processus

Un joli paradoxe est Derrière nos écrans de fumée projetés sur Netflix, qui utilise exactement cela pour faire des recommandations aux abonnés. Le comble de la tartuferie apparaît à la fin du documentaire, lorsque le réalisateur invite le public à visiter son site Internet. Parmi les actions recommandées à éviter, les téléspectateurs sont encouragés à faire de la publicité pour des documentaires… sur les réseaux sociaux. On sera sensible à l’ironie, ou l’hypocrisie, du procédé.

Des révélations qui sont à relativiser

Que ce soit la polarisation du débat chez nous sur l’augmentation exponentielle des hospitalisations pour automutilation, ou chez les adolescentes américaines, tout est de la faute des réseaux sociaux? La réalité est un peu plus compliquée et manque de point de référence et de contexte historique.

Réponse de Facebook

Facebook décompose point par point les sept domaines qu’il estime que le film déforme : la soi-disant dépendance aux réseaux sociaux, la présentation des utilisateurs comme étant le produit ultime, la manière dont Facebook déploie ses algorithmes, la collecte de données, la polarisation politique, l’intégrité des élections et la désinformation.

What ‘The Social Dilemma’ Gets Wrong