Vidéo – L’influence des Gafam

L’influence des Gafam, ces “titans du numérique”, est désormais omniprésente dans notre quotidien. Un monde connecté est-il un monde vulnérable ? Sommes-nous face à une potentielle menace démocratique ? Réponses d’Aurélie Jean, experte en biomécanique numérique, défenseuse absolue des algorithmes, auteure de “Les algorithmes font-ils la loi ?” (éditions de l’Observatoire).

Elle est rejointe par le journaliste spécialiste des fake news et des théories complotistes, Thomas Huchon, théories qui se trouvent multipliées par les Gafam.

Pour aller plus loin

Pour approfondir cette notion, et développer vos compétences vous pouvez consulter cette ouvrage.

Ecran couleur

La reconstitution des couleurs est basée sur la synthèse additive des couleurs. Les curseurs glissants permettent de régler les niveaux d’intensité pour chaque couleur (Rouge, Vert, Bleu).

Rouge, Vert et Bleu sont les trois couleurs primaires. Comme l’indique la simulation synthèse additive des couleurs, leur mélange permet de générer quatre autres couleurs: Le cyan (vert+bleu), le magenta (bleu + rouge), le jaune (rouge + vert) et le blanc (somme des trois). Depuis la fin du XIXe siècle, nous savons qu’il est possible de générer toutes les couleurs connues en jouant sur les intensités de ces couleurs primaires. Cela permet de générer toutes les couleurs de l’arc en ciel comme l’illustre cette autre simulation: RVB.

Faire glisser le  pour modifier l’intensité de la couleur correspondante.

 

Les écrans affichent des images couleurs à partir de ce principe de colorimétrie nommé trichromieC’est aussi de cette façon que notre oeil perçoit les couleurs.

Extrait du programme de SNT

Cet article peut être un élement de cours sur la photographie numérique du programme d’enseignement commun en seconde de SNTSciences numériques et technologie

Contenus Capacités attendues
Photosites, pixels, résolution (du capteur, de l’image), profondeur de couleur Distinguer les photosites du capteur et les pixels de l’image en comparant les résolutions du capteur et de l’image selon les réglages de l’appareil.
Métadonnées EXIF Retrouver les métadonnées d’une photographie.
Traitement d’image Traiter par programme une image pour la transformer en agissant
sur les trois composantes de ses pixels.
Rôle des algorithmes dans les appareils photo numériques Expliciter des algorithmes associés à la prise de vue.
Identifier les étapes de la construction de l’image finale.

Vous trouverez l’ensemble du programme en cliquant ici.

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Filtres photo

Exemple réel de synthèse soustractive. Vous pouvez sélectionner différents filtres en cliquant dessus puis observer leur action en survolant la photo.

Les filtres ‘couleurs primaires’ ne laissent passer que leur couleur. Les filtres ‘couleurs complémentaires’ laissent passer deux couleurs primaires.

Cliquer puis faire glisser le filtre sélectionné sur l’image.

 

Extrait du programme de SNT

Cet article peut être un élement de cours sur la photographie numérique du programme d’enseignement commun en seconde de SNTSciences numériques et technologie

Contenus Capacités attendues
Photosites, pixels, résolution (du capteur, de l’image), profondeur de couleur Distinguer les photosites du capteur et les pixels de l’image en comparant les résolutions du capteur et de l’image selon les réglages de l’appareil.
Métadonnées EXIF Retrouver les métadonnées d’une photographie.
Traitement d’image Traiter par programme une image pour la transformer en agissant
sur les trois composantes de ses pixels.
Rôle des algorithmes dans les appareils photo numériques Expliciter des algorithmes associés à la prise de vue.
Identifier les étapes de la construction de l’image finale.

Vous trouverez l’ensemble du programme en cliquant ici.

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Python pour la carte micro:bit: SNT Lycées. Mathématiques. Sciences

Python pour la carte micro:bit: SNT Lycées. Mathématiques. Sciences

Deux fois plus petite qu’une carte de crédit et coûtant moins de 20€, la carte micro:bit est un nano-ordinateur lancé en 2016 au Royaume- Uni par la BBC pour initier les collégiens au codage et au pilotage de systèmes numériques. Pouvant être programmée depuis un PC, un smartphone, une tablette ou encore un Raspberry Pi, cette carte est compacte, robuste, simple d’utilisation, facile à connecter, fédérant une communauté très importante et s’accompagnant d’un grand nombre d’extensions. Pour la piloter, plusieurs langages de programmation sont disponibles : Python, JavaScript, MakeCode…

Cet ouvrage se concentre sur la programmation de la carte micro:bit avec Python, le langage officiel pour l’enseignement de l’informatique au lycée. Ne nécessitant aucune compétence particulière en codage, il est organisé en trois parties. La première pose les bases du langage Python (variables, boucles, fonctions…), la deuxième regroupe différentes applications concrètes et facilement réalisables avec la carte micro:bit, et la troisième présente des projets plus complexes faisant appel aux extensions de la carte. Le lecteur sera ainsi amené à fabriquer un chronomètre, une boussole, ou encore à jouer de la musique.

À qui s’adresse ce livre ?

  • Aux enseignants (SNT, mathématiques, sciences) et à leurs élèves de lycée
  • Aux makers, geeks, roboticiens, FabLabs…

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Addition des couleurs

La rétine de l’œil comporte des récepteurs de couleurs (les cônes) uniquement  sensibles aux  trois couleurs  rouge,  vert et  bleu. C’est à partir de ces trois couleurs dites primaires que le cerveau interprète  toutes  les gammes de couleurs.

Cette animation illustre la synthèse additive des couleurs. Les disques de couleur représentés peuvent être assimilés à des projecteurs déplaçables. Le mélange en proportions égales de ces trois couleurs primaires donne:

  • le jaune (addition du rouge et du vert),
  • le cyan (addition du vert et du bleu),
  • le magenta (addition du bleu et du rouge)
  • le blanc (addition des trois couleurs primaires).

Le jaune, le cyan et le magenta sont les couleurs secondaires de la synthèse additive. L’absence de couleur donne du noir.

Cliquer puis faire glisser les disques colorés.

Extrait du programme de SNT

Cet article peut être un élement de cours sur la photographie numérique du programme d’enseignement commun en seconde de SNTSciences numériques et technologie

Contenus Capacités attendues
Photosites, pixels, résolution (du capteur, de l’image), profondeur de couleur Distinguer les photosites du capteur et les pixels de l’image en comparant les résolutions du capteur et de l’image selon les réglages de l’appareil.
Métadonnées EXIF Retrouver les métadonnées d’une photographie.
Traitement d’image Traiter par programme une image pour la transformer en agissant
sur les trois composantes de ses pixels.
Rôle des algorithmes dans les appareils photo numériques Expliciter des algorithmes associés à la prise de vue.
Identifier les étapes de la construction de l’image finale.

Vous trouverez l’ensemble du programme en cliquant ici.

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Addition des couleurs

La rétine de l’œil comporte des récepteurs de couleurs (les cônes) uniquement  sensibles aux  trois couleurs  rouge,  vert et  bleu. C’est à partir de ces trois couleurs dites primaires que le cerveau interprète  toutes  les gammes de couleurs.

Cette animation illustre la synthèse additive des couleurs. Les disques de couleur représentés peuvent être assimilés à des projecteurs déplaçables. Le mélange en proportions égales de ces trois couleurs primaires donne:

  • le jaune (addition du rouge et du vert),
  • le cyan (addition du vert et du bleu),
  • le magenta (addition du bleu et du rouge)
  • le blanc (addition des trois couleurs primaires).

Le jaune, le cyan et le magenta sont les couleurs secondaires de la synthèse additive. L’absence de couleur donne du noir.

Cliquer puis faire glisser les disques colorés.

Extrait du programme de SNT

Cet article peut être un élement de cours sur la photographie numérique du programme d’enseignement commun en seconde de SNTSciences numériques et technologie

Contenus Capacités attendues
Photosites, pixels, résolution (du capteur, de l’image), profondeur de couleur Distinguer les photosites du capteur et les pixels de l’image en comparant les résolutions du capteur et de l’image selon les réglages de l’appareil.
Métadonnées EXIF Retrouver les métadonnées d’une photographie.
Traitement d’image Traiter par programme une image pour la transformer en agissant
sur les trois composantes de ses pixels.
Rôle des algorithmes dans les appareils photo numériques Expliciter des algorithmes associés à la prise de vue.
Identifier les étapes de la construction de l’image finale.

Vous trouverez l’ensemble du programme en cliquant ici.

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Addition des couleurs

La rétine de l’œil comporte des récepteurs de couleurs (les cônes) uniquement  sensibles aux  trois couleurs  rouge,  vert et  bleu. C’est à partir de ces trois couleurs dites primaires que le cerveau interprète  toutes  les gammes de couleurs.

Cette animation illustre la synthèse additive des couleurs. Les disques de couleur représentés peuvent être assimilés à des projecteurs déplaçables. Le mélange en proportions égales de ces trois couleurs primaires donne:

  • le jaune (addition du rouge et du vert),
  • le cyan (addition du vert et du bleu),
  • le magenta (addition du bleu et du rouge)
  • le blanc (addition des trois couleurs primaires).

Le jaune, le cyan et le magenta sont les couleurs secondaires de la synthèse additive. L’absence de couleur donne du noir.

Cliquer puis faire glisser les disques colorés.

Extrait du programme de SNT

Cet article peut être un élement de cours sur la photographie numérique du programme d’enseignement commun en seconde de SNTSciences numériques et technologie

Contenus Capacités attendues
Photosites, pixels, résolution (du capteur, de l’image), profondeur de couleur Distinguer les photosites du capteur et les pixels de l’image en comparant les résolutions du capteur et de l’image selon les réglages de l’appareil.
Métadonnées EXIF Retrouver les métadonnées d’une photographie.
Traitement d’image Traiter par programme une image pour la transformer en agissant
sur les trois composantes de ses pixels.
Rôle des algorithmes dans les appareils photo numériques Expliciter des algorithmes associés à la prise de vue.
Identifier les étapes de la construction de l’image finale.

Vous trouverez l’ensemble du programme en cliquant ici.

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

SNT – Photographie numérique – Synthèse additive des couleurs – animation

Qu’est-ce qu’un pixel ?

Un “pixel” (abréviation d’élément d’image’) est un minuscule carré de couleur. L’ensemble de ces pixels peuvent former une image numérique.

Chaque pixel a un nombre spécifique et ce nombre indique à l’ordinateur de quelle couleur il doit être. Le processus de numérisation prend une image et la transforme en un ensemble de pixels.

La synthèse additive des couleurs est un procédé qui permet, à partir des trois couleurs primaires Rouge, Vert et Bleu (RVB), de reconstituer toutes les couleurs que nous connaissons.
Les cônes qui tapissent notre rétine sont justement sensibles à ces trois couleurs.

La télévision, le cinéma et la photographie s’appuient sur notre perception de la trichromie tout comme l’ont fait les peintres pointillistes de la fin du XIXe siècle.

Cliquer puis faire glisser les composantes R(Rouge) V(Verte) et B (Bleue) sur la scène.
Presser une des touches du clavier pour superposer les photos et reconstituer l’image.

C’est à la fin du XIXe siècle que Louis Ducos du Hauronexploite la trichromie pour réaliser les premières photos couleurs. Le procédé est complexe car il faut prendre trois clichés avec les…

Extrait du programme de SNT

Cet article peut être un élement de cours sur la photographie numérique du programme d’enseignement commun en seconde de SNTSciences numériques et technologie

Contenus Capacités attendues
Photosites, pixels, résolution (du capteur, de l’image), profondeur de couleur Distinguer les photosites du capteur et les pixels de l’image en comparant les résolutions du capteur et de l’image selon les réglages de l’appareil.
Métadonnées EXIF Retrouver les métadonnées d’une photographie.
Traitement d’image Traiter par programme une image pour la transformer en agissant
sur les trois composantes de ses pixels.
Rôle des algorithmes dans les appareils photo numériques Expliciter des algorithmes associés à la prise de vue.
Identifier les étapes de la construction de l’image finale.

Vous trouverez l’ensemble du programme en cliquant ici.

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Ecran couleur

La reconstitution des couleurs est basée sur la synthèse additive des couleurs. Les curseurs glissants permettent de régler les niveaux d’intensité pour chaque couleur (Rouge, Vert, Bleu).

Rouge, Vert et Bleu sont les trois couleurs primaires. Comme l’indique la simulation synthèse additive des couleurs, leur mélange permet de générer quatre autres couleurs: Le cyan (vert+bleu), le magenta (bleu + rouge), le jaune (rouge + vert) et le blanc (somme des trois). Depuis la fin du XIXe siècle, nous savons qu’il est possible de générer toutes les couleurs connues en jouant sur les intensités de ces couleurs primaires. Cela permet de générer toutes les couleurs de l’arc en ciel comme l’illustre cette autre simulation: RVB.

Faire glisser le  pour modifier l’intensité de la couleur correspondante.

 

Les écrans affichent des images couleurs à partir de ce principe de colorimétrie nommé trichromieC’est aussi de cette façon que notre oeil perçoit les couleurs.

Extrait du programme de SNT

Cet article peut être un élement de cours sur la photographie numérique du programme d’enseignement commun en seconde de SNTSciences numériques et technologie

Contenus Capacités attendues
Photosites, pixels, résolution (du capteur, de l’image), profondeur de couleur Distinguer les photosites du capteur et les pixels de l’image en comparant les résolutions du capteur et de l’image selon les réglages de l’appareil.
Métadonnées EXIF Retrouver les métadonnées d’une photographie.
Traitement d’image Traiter par programme une image pour la transformer en agissant
sur les trois composantes de ses pixels.
Rôle des algorithmes dans les appareils photo numériques Expliciter des algorithmes associés à la prise de vue.
Identifier les étapes de la construction de l’image finale.

Vous trouverez l’ensemble du programme en cliquant ici.

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Python pour la carte micro:bit: SNT Lycées. Mathématiques. Sciences

Python pour la carte micro:bit: SNT Lycées. Mathématiques. Sciences

Deux fois plus petite qu’une carte de crédit et coûtant moins de 20€, la carte micro:bit est un nano-ordinateur lancé en 2016 au Royaume- Uni par la BBC pour initier les collégiens au codage et au pilotage de systèmes numériques. Pouvant être programmée depuis un PC, un smartphone, une tablette ou encore un Raspberry Pi, cette carte est compacte, robuste, simple d’utilisation, facile à connecter, fédérant une communauté très importante et s’accompagnant d’un grand nombre d’extensions. Pour la piloter, plusieurs langages de programmation sont disponibles : Python, JavaScript, MakeCode…

Cet ouvrage se concentre sur la programmation de la carte micro:bit avec Python, le langage officiel pour l’enseignement de l’informatique au lycée. Ne nécessitant aucune compétence particulière en codage, il est organisé en trois parties. La première pose les bases du langage Python (variables, boucles, fonctions…), la deuxième regroupe différentes applications concrètes et facilement réalisables avec la carte micro:bit, et la troisième présente des projets plus complexes faisant appel aux extensions de la carte. Le lecteur sera ainsi amené à fabriquer un chronomètre, une boussole, ou encore à jouer de la musique.

À qui s’adresse ce livre ?

  • Aux enseignants (SNT, mathématiques, sciences) et à leurs élèves de lycée
  • Aux makers, geeks, roboticiens, FabLabs…

Pour aller plus loin

Pour approfondir vos connaissances, et développer vos compétences, je vous propose cette sélection de livre.

Show Buttons
Hide Buttons
Translate »