Que font les géants du net ? – Green Web – 3/4

Les géants du web, au premier rang desquels le moteur de recherche GOOGLE, prennent-ils la mesure de leur impact environnemental ? Quelles sont leurs actions concrètes ? Les créateurs de contenus seront-ils les premières victimes de mesures coercitives pour forcer la sobriété du net. Experts et créateurs de contenus échangent leurs points de vue sur les contradictions d’un internet infini dans un monde fini.

Source : Green Web saison 1 – épisode 3 en streaming sur France tv slash

Le web du futur – Green Web 4/4

Le web du futur sera-t-il résilient ? Comment le rendre compatible avec un monde qui va manquer de matières premières pour construire et alimenter les 100 milliards d’objets connectés prévus pour 2050 ? La solution pourrait résider dans le développement d’intelligences artificielles ou peut-être dans la décentralisation du Web… Et pourquoi pas dans un internet «symbiotique» ? Si on se désintoxiquait de ces 1 et de ces 0 qui ont rendu l’humanité dépendante en quelques années.

Source : Green Web saison 1 – épisode 4 en streaming sur France tv slash

Comment devenir un green-surfer ? – Green Web – 2/4

Rejoints au château par leurs potes vidéastes (Fabien Olicard, Ilia Renon, Margaux Tips, Doc Seven, Céline H, Enjoy Phoenix, Max Bird et TomWallop), Lénie et Mathieu vont parler «solutions». Comment restreindre notre empreinte carbone ? Comment surfer plus sobrement sur le WEB ? Dans cet épisode, vous trouverez pêle-mêle, des interviews d’experts, un reportage en Afrique et un Quizz endiablé !

Source : Green Web saison 1 – épisode 2 en streaming sur France tv slash

Internet, une pollution monstrueuse – Green Web – 1/4

Entre des datacenters alimentés par des centrales à charbon et des smartphones au bon goût d’obsolescence programmée, notre internet virtuel s’ancre dans le réel avec un bilan carbone bien pourrave ! 2 ans après « La pollution du Web » Lénie et Mathieu font le point sur notre consommation et notre pollution numérique. Spoiler : ça s’est pas arrangé… mais alors, pas du tout. Pour vous remonter le moral, une belle surprise vous attend en fin de vidéo !

Source : Green Web saison 1 – épisode 1 en streaming sur France tv slash

Il y a 30 ans, l’invention du web sans tambour ni trompette

Le web fête ses 30 ans en mars avec quatre milliards d’internautes pour souffler les bougies. En 1989, pourtant, cette invention est passée inaperçue : le “World Wide Web” a depuis révolutionné nos sociétés. Et son inventeur, Tim Berners-Lee, regrette son évolution.

Tim Berners-Lee, l'inventeur du web, pose à côté du premier ordinateur ayant été utilisé comme serveur pour diffuser le world wide web. Photo prise en 2009 au siège du CERN à Genève.
Tim Berners-Lee, l’inventeur du web, pose à côté du premier ordinateur ayant été utilisé comme serveur pour diffuser le world wide web. Photo prise en 2009 au siège du CERN à Genève. Crédits : Sébastien DerungsAFP

Inventé en 1989 par un informaticien britannique qui travaillait pour le CERN près de Genève, le “world wide web” est passé inaperçu à ses débuts. Son créateur, le Britannique Tim Berners-Lee, avait été recruté afin de mettre au point une base de données pour les physiciens du Conseil européen pour la recherche nucléaire (CERN) mais il est allé bien au delà. En voulant permettre à des milliers de scientifiques d’échanger leurs connaissances à distance, il a créé un espace commun où les personnes et les machines se comprenaient : le web était né. Trente ans plus tard, il fonctionne toujours.

Le web en 1989 ? “Vague mais prometteur”

La première page web publié en 1990, encore visible sur le site du CERN.
La première page web publié en 1990, encore visible sur le site du CERN. Crédits : CERN

Dans l’esprit du grand public, internet et web se confondent parfois. Pourtant, il s’agit de deux choses bien différentes : chronologiquement, internet est arrivé le premier. Son ancêtre s’appelait Arpanet et a été créé en 1969 aux Etats-Unis par le département de la Défense. Financé sur des fonds militaires, il est rapidement devenu un moyen de communication entre universités et centres de recherche pour échanger des données. “Internet” est la contraction d'”interconnected networks” qui signifie “réseaux interconnectés” ou réseau de réseaux : le terme désigne à la fois l’infrastructure qui permet le transfert de données via des câbles, des serveurs et des ordinateurs mais aussi le système complexe d’adresses qui acheminent les informations – les paquets de données – au bon endroit. Plusieurs applications existent pour utiliser internet : l’email, le partage de pair à pair, la messagerie instantanée ou encore… Le World Wide Web !

…..

Source : Il y a 30 ans, l’invention du web sans tambour ni trompette

Tim Berners-Lee, le génie inventeur du web

Fondateur de la toile, il navigue dans l’informatique bien avant de savoir coder. Fils de mathématiciens et ingénieurs informatiques – ses parents travaillent avec les tout premiers ordinateurs, Tim Berners-Lee est au collège à Londres lorsqu’il en fabrique un à partir d’un vieux téléviseur.

Diplômé de l’université d’Oxford en physique, il signe à 30 ans pour une mission de six mois au Conseil européen pour la recherche nucléaire (CERN), qui durera dix ans. Sa mission initiale : créer une base de données pour les chercheurs. Mais au passage, Tim Berners-Lee invente le Web. Le 12 mars 1989, il rend un mémo intitulé “Gestion de l’information : une proposition”, qui en contient les principes fondateurs.

L’idée est de faciliter l’accès à l’information pour les chercheurs du CERN grâce à des liens hypertextes et des ordinateurs connectés entre eux. Son chef de service, Mike Sendall, dit alors de ce rapport qu’il est “vague mais intéressant”, mais Tim Berners-Lee sera finalement autorisé à creuser l’idée quelques mois plus tard. Il commence à développer le World Wide Web.

…..

Source : Tim Berners-Lee, le génie inventeur du web