L’arc de la censure numérique

Carte du projet de "nouvelle route de la soie", Honk Kong, janvier 2016
Carte du projet de “nouvelle route de la soie”, Honk Kong, janvier 2016• Crédits : Bobby Yip Maxppp

Le président chinois Xi Jinping a lancé en 2013 un grand projet d’infrastructures destiné à relier la Chine à l’Europe, par terre et par mer. Cette “nouvelle route de la soie” est-elle aussi un projet numérique ? Qu’en est-il de la censure qu’exerce le gouvernement chinois sur Internet ?

Source : L’arc de la censure numérique

Quelle est la différence entre le Web et Internet?

À l’occasion des trente ans du World Wide Web, le Figaro revient sur ces deux termes souvent confondus, mais qui ne désignent pas la même chose.

À l’occasion des trente ans du World Wide Web, le Figaro revient sur ces deux termes souvent confondus, mais qui ne désignent pas la même chose.

En mars, on fête les trente ans du World Wide Web. C’est en effet en 1989 que Tim Berners-Lee a écrit le premier document qui donnera, plus tard, naissance au Web tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Quand on pense au Web, on imagine généralement nos sites préférés: Facebook, Instagram, Youtube, notre service de mail, des sites d’e-commerce que nous aimons fréquenter… Et, souvent, on pense que le Web est synonyme d’Internet, un autre mot utilisé pour désigner toutes ces activités en ligne. Pourtant, les deux termes désignent deux choses très différentes.

Source : Quelle est la différence entre le Web et Internet?

Arpanet, l’ancêtre d’internet, a 50 ans

Source : Arpanet, l’ancêtre d’internet, a 50 ans

“Un cyber Pearl Harbor ou un cyber Tchernobyl sont probablement inéluctables”

Les spécialistes ne s’embarrassent plus de conditionnels pour évoquer la possibilité de cyberattaques aux conséquences “systémiques” : blocages de banques, d’hôpitaux, d’aéroports, de villes entières… Ces scénarios ne relèvent pas de la science-fiction. A vrai dire, ils se sont même déjà produits.

Une victime du virus Petya, en Russie. En 2017, ce "rançongiciel" apparu en Ukraine aurait coûté plus d’un milliard d’euros à des entreprises du monde entier, selon un décompte de "Le Monde"

Source : “Un cyber Pearl Harbor ou un cyber Tchernobyl sont probablement inéluctables”