Pourquoi l’intelligence artificielle a besoin d’éthique

A mesure qu’elle se déploie dans tous les secteurs, l’intelligence artificielle pose de graves et inédites questions éthiques. Algorithmes simplistes, erreurs statistiques en série, reproduction d’inégalités sociales…, les risques sont à la mesure des promesses de cette technologie : gigantesques.

Faut-il moraliser l’intelligence artificielle ? Le cerveau d’un robot peut-il être éthique ? Et si oui, comment ? Voici quelques éléments pour mieux comprendre et alimenter la discussion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *