Opération déstabilisation via les réseaux sociaux

L'Internet Research Agency est soupçonné d'être l'un des principaux vecteurs de propagande pro-Poutine en ligne.

Les trolls de Poutine (et de Steve Bannon ?) à la manoeuvre

Dans mes chroniques de la semaine dernière, je vous ai mis en garde contre une probable interférence d’une ou plusieurs puissances étrangères dans la grave crise que nous traversons.

Des campagnes de désinformation, visant à hystériser le débat.

Je n’avais d’autres preuves que d’avoir été moi-même confronté, sur les réseaux sociaux, à des comptes suspects. De ces comptes anonymes, souvent illustrés d’images violentes, relayant des fake news, éructant et menaçant leurs contradicteurs, dont l’œil exercé perçoit qu’ils travaillent en meute et suivent les ordres du jour d’un chef d’orchestre clandestin…..

…De telles cyber-attaques ont été observées durant les campagnes électorales récentes, dans plusieurs pays démocratiques. Les dirigeants de Twitter, Facebook et Google ont dû répondre de leur laxisme ….

 

Source : Opération déstabilisation via les réseaux sociaux

Pour aller plus loin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *